classe

classe [ klas ] n. f.
• 1355; lat. classis
IDans un groupe social, Ensemble des personnes qui ont en commun une fonction, un genre de vie, une idéologie, etc. caste, catégorie, clan, état, 1. gent, groupe, ordre.
1Antiq. Chacune des catégories entre lesquelles les citoyens étaient répartis (d'après le montant de leur fortune). Classes de l'ancienne Rome.
2(1788) Mod. Classe sociale, ou absolt classe : ensemble des personnes de même condition ou de niveau social analogue qui ont une certaine communauté d'intérêts, de comportements. ⇒ catégorie. Classes moyennes. Classe dirigeante, dominante, gouvernante. La classe bourgeoise. bourgeoisie. Classe industrielle, agricole, ouvrière. (1791) La classe laborieuse. peuple, prolétariat. Antagonisme, conflit, lutte des classes. Rêver d'une société sans classes. DE CLASSE. Intérêts de classe. Conscience de classe.
II A(Sans idée de hiérarchie)
1(XVIIe) Ensemble d'individus ou d'objets qui ont des caractères communs. catégorie, division , espèce, série, sorte . Livre qui s'adresse à toutes les classes de lecteurs. Ranger par classes. classer, étiqueter. Les noms communs désignent une classe. Former une classe à part.
2(1733) Biol. Grande division du règne animal ou végétal, inférieure à l'embranchement. La classe se subdivise en ordres, familles, genres, espèces ( sous-classe, superclasse) . La classe des mammifères, des oiseaux.
3(1903) Math. Notion de collection qui axiomatise et fonde la théorie des ensembles. Classe d'équivalence de x modulo R. Classe d'une courbe algébrique plane : degré de l'équation tangentielle à la courbe. Logique des classes.
4Statist. Groupe d'unités présentant une caractéristique dont la valeur se situe entre certaines limites déterminées. Classes d'âge : répartition d'une population selon les âges.
5Astron. Classes spectrales des étoiles : catégories fondées sur l'aspect de leurs spectres lumineux.
6Phys. Classe cristalline ( cristal) .
B(Avec l'idée de hiérarchie)
1Grade, rang attribué en fonction de l'importance, de la valeur, de la qualité. Ingénieur de première classe. Soldats de deuxième classe; ellipt des deuxième classe. Degré de confort de certains moyens de transport. Wagon de première, de deuxième classe. Classe affaires, économique, touriste. Voyager en première (classe). Enterrement de première classe.
2Par ext. Valeur, qualité. Il est d'une tout autre classe; ils n'ont pas la même classe. Absolt Avoir de la classe. distinction, valeur. DE CLASSE : de grande qualité. Un immeuble de classe, de grande classe. standing. Un athlète de classe internationale. Hors classe : au-dessus de ce qui est classé ( exceptionnel) . Hôtel hors classe.
3Distinction, élégance. Il a de la classe, une classe folle. allure. Fam. La classe ! le grand chic. — Adj. fam. Chic, distingué. Elle est très classe. « on ne dit pas dans la merde, mais dans la peine. C'est plus classe » (R. Forlani).
III
1(XVIe) Division des élèves d'un établissement scolaire selon les différents degrés d'études. La classe de seconde, de première, de terminale. Classes supérieures, grandes classes; petites classes. Classe préparatoire aux grandes écoles. Camarade de classe. Redoubler, sauter une classe. Passer dans la classe supérieure.
Ensemble des élèves qui suivent le même programme. Une classe turbulente. « Nous regardions les petites classes en bleu traverser la cour » (J.-P. Amette). Fam. La petite classe : les enfants les plus jeunes. Du calme, la petite classe !
2L'enseignement qui est donné en classe; la durée de cet enseignement. cours, leçon. Une classe d'histoire, de chant. Des livres de classe. Que l'on étudie en classe. classique. Suivre la classe. Faire la classe. enseigner. « c'était au commencement de l'été, les classes étaient finies » (Le Clézio). La rentrée des classes. Spécialt Classe de découverte : séjour temporaire d'une classe hors de l'école, en compagnie de l'enseignant habituel, le temps étant partagé entre l'étude et le sport ou l'observation. Classe de neige. Elle « eut du mal à convaincre mon père de me laisser partir en “classe de neige”. Il ne comprenait pas cette histoire d'école en dehors de l'école » (Ben Jelloun). Classes vertes, à la campagne, pour les enfants des villes. Classe de mer, de nature, de patrimoine.
3(1584) Salle de classe. Entrer dans la classe. L'école. Aller, être en classe. Demain, il n'y a pas classe.
IV(fin XVIIIe)
1Contingent militaire ou naval des conscrits nés la même année. La classe de 1989, la classe 89. Appeler une classe sous les drapeaux. Classe de mobilisation. Fam. Être bon pour la classe, apte au service militaire.
2Être de la classe, du contingent qui doit être libéré dans l'année où l'on est. — Par ext. La libération. Vive la classe ! 3. quille.
3Faire ses classes : recevoir l'instruction militaire, en parlant d'une recrue; fig. acquérir de l'expérience.

classe nom féminin (latin classis, groupement de citoyens) Groupe, ensemble de choses, de personnes, etc., obtenus en réunissant celles qui ont des traits communs ; catégorie : S'adresser à une certaine classe de lecteurs. Ensemble d'individus défini en fonction d'un critère historique, sociologique, politique : La classe des petits commerçants. Catégorie, rang attribués à quelque chose selon ses qualités, sa valeur, son confort, etc. : Hôtel de première classe. Qualité exceptionnelle, distinction de quelque chose ou de quelqu'un (au singulier seulement) : Elle n'est pas très belle mais elle a de la classe. Biologie Subdivision de l'embranchement, comprenant plusieurs ordres. Droit Subdivision des grades constitutifs de la hiérarchie des corps de fonctionnaires. Histoire Répartition des citoyens romains selon leur fortune ou leur condition sociale. Linguistique Ensemble des unités linguistiques ayant une ou plusieurs propriétés communes entre elles et que l'on peut substituer les unes aux autres dans un contexte donné (classe du déterminant, de l'adjectif, du nom, du verbe). Liturgie Hiérarchie des fêtes liturgiques et de la solennité extérieure des mariages et des enterrements. Logique Ensemble d'objets possédant tous un ou plusieurs caractères communs et étant seuls dans ce cas. Marine Catégorie de yachts de compétition. Militaire Ensemble des jeunes garçons et filles recensés la même année, à partir de l'âge de 16 ans. ● classe (citations) nom féminin (latin classis, groupement de citoyens) Léon Blum Paris 1872-Jouy-en-Josas 1950 Toute classe dirigeante qui ne peut maintenir sa cohésion qu'à la condition de ne pas agir, qui ne peut durer qu'à la condition de ne pas changer, qui n'est capable ni de s'adapter au cours des événements ni d'employer la force fraîche des générations montantes, est condamnée à disparaître de l'histoire. À l'échelle humaine Gallimard Marcel Proust Paris 1871-Paris 1922 […] Chaque classe sociale a sa pathologie. À la recherche du temps perdu, la Fugitive Gallimard Confucius, en chinois Kongzi ou Kongfuzi [maître Kong] 551-479 avant J.-C. Chaque classe d'hommes tombe dans un excès qui lui est particulier. On peut connaître la vertu d'un homme en observant ses défauts. Entretiens, II, 4 (traduction S. Couvreur) classe (expressions) nom féminin (latin classis, groupement de citoyens) Classe politique, ensemble des hommes politiques d'un pays, supposés constituer une entité particulière. Hors classe, dont les qualités sont telles qu'il ne peut entrer dans aucune des catégories habituelles ; exceptionnel. Classe d'une courbe algébrique plane, nombre des tangentes qu'on peut lui mener d'un point arbitraire du plan. Classe nominale, catégorie grammaticale caractérisée par la présence d'un affixe obligatoire propre au nom et qui se répète comme un accord. (Elle caractérise de nombreuses langues d'Afrique noire, en particulier les langues bantoues.) Calcul des classes, partie de la logique qui traite des classes, de leurs relations et des opérations qu'on peut définir sur elles. Classe d'équivalence, partie d'un ensemble, sur lequel on a défini une relation d'équivalence, qui comprend tous les éléments équivalents à l'un d'entre eux. Classe d'une fonction, ordre jusqu'auquel elle admet une dérivée continue. (Si k est cet ordre, on dit que la fonction est de classe Ck.) Classe résiduelle modulo un entier n, classe d'équivalence relative à la congruence modulo n, définie sur Z et notée xy (mod n) [se lit x congru à y modulo n]. Deuxième classe, ancienne appellation des simples soldats. Être de la classe, appartenir à un contingent prochainement libérable. Faire ses classes, recevoir les premiers éléments de l'instruction militaire ; familièrement, commencer à acquérir une certaine expérience dans un domaine quelconque. Première classe, distinction accordée à certains soldats et matelots, qui se sont distingués par leur manière de servir et leur instruction militaire. Vive la classe !, vive la fin du service militaire. Classe dirigeante, ensemble des individus exerçant d'une manière institutionnelle ou informelle un pouvoir de décision ou d'entraînement dans la vie sociale et, à ce titre, censés influer sur le devenir de la collectivité. Classe ouvrière, ensemble des ouvriers salariés qui dépendent d'un système de production dont ils ne sont pas propriétaires, à la gestion duquel ils n'ont aucune part, et qui sont obligés, de ce fait, de vendre leur force de travail aux détenteurs ou aux gestionnaires de ce système de production. Classe sociale, groupe d'individus ayant une place historiquement déterminée au sein de la société et se distinguant par son mode de vie (habitat, éducation, travail, etc.), son idéologie et, pour les marxistes, par sa place dans le processus de production, à la fois réelle et vécue comme telle par ceux qui la composent (conscience de classe). Classe relative à un caractère quantitatif prenant ses valeurs dans un intervalle I, chacun des intervalles regroupant les valeurs prises par le caractère et qui forment une partition de I. ● classe (homonymes) nom féminin (latin classis, groupement de citoyens) class adjectif invariable classe adjectif invariable classe forme conjuguée du verbe classer classent forme conjuguée du verbe classer classes forme conjuguée du verbe classerclasse (synonymes) nom féminin (latin classis, groupement de citoyens) Groupe, ensemble de choses, de personnes, etc., obtenus en réunissant...
Synonymes :
- catégorie
Catégorie, rang attribués à quelque chose selon ses qualités, sa valeur...
Synonymes :
- série
Qualité exceptionnelle, distinction de quelque chose ou de quelqu'un (au singulier...
Synonymes :
- chic (familier)
- élégance
classe nom féminin (de classe) Section de l'enseignement primaire et secondaire correspondant à l'âge, au degré de connaissances ou dans certains cas à la matière principale enseignée : Classe de 6e. Division, au sein d'une même section, d'un même niveau, constituée par un certain nombre d'élèves, leur(s) maître(s) ou professeur(s) ; l'ensemble des élèves de cette division : Nous ne sommes pas dans la même classe. Salle occupée par les élèves d'une division. Enseignement donné dans les écoles, collèges, lycées ; cours : Livres de classe. Reprendre la classe après une maladie. Séance de travail scolaire : Vous viendrez me voir à la fin de la classe. Section d'un enseignement artistique correspondant à un certain niveau, une discipline spéciale, un maître précis, etc. : Classe de solfège. Ensemble des recrues confiées à un gradé pour une séance d'instruction. Séance d'étude, de travail ou d'entraînement que suivent journellement les danseurs ; les cours qui y sont donnés. ● classe (expressions) nom féminin (de classe) Classe volante, groupe d'élèves dont l'instruction est en partie réalisée à bord d'un aéronef. Classes vertes, de nature, de neige, de plein air, de mer, séjour collectif à la campagne, à la montagne ou à la mer d'une classe qui partage ses activités entre les études et le sport ou la découverte de la nature. ● classe (homonymes) nom féminin (de classe) class adjectif invariable classe adjectif invariable classe forme conjuguée du verbe classer classent forme conjuguée du verbe classer classes forme conjuguée du verbe classerclasse (synonymes) nom féminin (de classe) Séance de travail scolaire
Synonymes :
class ou classe adjectif invariable Familier. Qui a de la classe, distingué, chic : Un mec très class. Des filles classe.class ou classe (homonymes) adjectif invariable classe nom féminin classe forme conjuguée du verbe classer classent forme conjuguée du verbe classer classes forme conjuguée du verbe classer

classe
n. f.
rI./r
d1./d Groupe de citoyens dans une répartition civile ou politique. La classe des chevaliers, à Rome.
d2./d Ensemble des personnes appartenant à un même groupe social. La classe dirigeante.
|| Spécial. Selon Marx, groupe social défini par sa position et son rôle dans le processus de production. La lutte des classes. Conscience de classe.
d3./d Ensemble de personnes, de choses, qui possèdent des caractères communs. Toutes les classes de spectateurs sont touchées par ce film.
d4./d STATIS Ensemble d'éléments qui ont des caractéristiques communes. Classes d'âge. Classe creuse: classe d'âge moins nombreuse du fait d'une baisse de la natalité.
d5./d SC NAT, BIOL Subdivision d'un clade ou d'un embranchement, regroupant plusieurs ordres. L'ordre des carnivores fait partie de la classe des mammifères, embranchement des vertébrés.
d6./d LING Classe nominale: ensemble de noms auxquels est associée une même marque d'accord. Certaines langues africaines ont plus de 20 classes nominales.
Langue à classes, qui possède des classes nominales.
d7./d Catégorie de fonctionnaires, de militaires. Un préfet de première classe. Un soldat de deuxième classe.
|| Catégorie de places dans les trains, les navires, les avions. Un billet de première classe.
d8./d Par ext. Qualité, valeur. Un spectacle de classe. De grande classe, de haute classe.
|| Spécial. Qualité d'un bâtiment, d'un établissement. (Officiellement recommandé pour remplacer standing.)
d9./d Répartition des élèves dans les établissements scolaires selon leur niveau d'études. Les classes élémentaires. Redoubler une classe.
|| Ensemble des élèves d'une même classe.
d10./d Enseignement du professeur. Faire la classe.
d11./d Salle de classe.
|| Par ext. école.
Loc. En classe. Aller en classe.
d12./d Ensemble des jeunes gens nés la même année, appelés au service militaire. La classe 1980.
rII./r
d1./d ASTRO Classe spectrale: famille d'étoiles dont les spectres présentent des caractères communs.
|| Classe de luminosité, qui caractérise la luminosité d'une étoile (étoile supergéante, géante brillante, géante normale, sous-géante, naine).
PHYS Classe d'un appareil de mesure: coefficient qui indique l'erreur maximale qui peut entacher une mesure (donné en centièmes de la valeur maximale de la graduation).
d2./d MATH Classe d'équivalence: ensemble des éléments d'un ensemble liés à un élément donné de cet ensemble par une relation d'équivalence.
|| En théorie des probabilités, intervalle entre deux valeurs de la variable aléatoire.

⇒CLASSE, subst. fém.
I.— Ensemble d'êtres ou d'objets réunis en raison des traits qui leur sont communs.
A.— Dans la lang. cour.
1. Vieilli. Catégorie de personnes d'âge, de sexe, de goût, de facultés ou de spécialité identiques. La classe des jolies femmes (BALZAC, Physiologie du mariage, 1826, p. 87). La classe des vieux (SAINTE-BEUVE, Mes poisons, 1869, p. 21) :
1. C'était vraiment trop simple, de dire qu'il y a deux classes d'hommes : les imbéciles et les gens intelligents, et de se ranger, naturellement, au nombre de ces derniers!
LARBAUD, Fermina Marquez, 1911, p. 135.
2. Catégorie de choses, collection d'objets ayant un ou plusieurs points communs.
Domaine concr. Je (...) me disais que la mer appartenait à la classe des objets verts (SARTRE, La Nausée, 1938, p. 162).
Domaine abstr. Une classe d'idées, une classe d'habitudes. Le hachish appartient à la classe des joies solitaires (BAUDELAIRE, Paradis artificiels, 1860, p. 343).
B.— Emplois sc. et techn. Division par catégories spécifiques, d'êtres ou d'éléments ayant un ou plusieurs caractères ou fonctions communs.
1. BOT., MINÉR., ZOOL. (usuel). Grande division de la classification comprenant des sous-classes et plusieurs ordres. La classe des mammifères, des insectes, des poissons, des oiseaux. Linné a (...) tiré les caractères principaux de son système botanique, divisé en vingt-quatre classes (BERNARDIN DE SAINT-PIERRE, Harmonies de la nature, 1814, p. 75). Une classe de minéraux (MUSSET, Fantasio, 1834, I, 2, p. 192) :
2. Quant aux mots collectifs de règne, de classe, d'ordre, de famille, de genre, d'espèce et de variété, dont se servent les naturalistes, ils ont sans doute beaucoup d'insignifiance, d'arbitraire et de confusion. Le règne ne convient qu'à Dieu, comme nous l'avons dit dès le commencement de ces harmonies. La classe ne signifie qu'une agrégation qui se rapporte autant aux genres qu'aux ordres mêmes. L'ordre s'applique à tout ce qui est ordonné. La famille comporte l'idée de parenté, et convient encore mieux aux individus de la même variété, aux variétés de la même espèce, et aux espèces du même genre, qu'à des genres rapprochés, ...
BERNARDIN DE SAINT-PIERRE, Harmonies de la nature, 1814, p. 270.
2. DÉMOGR. Classes d'âge. Répartition de la population selon les âges : jeunes (de 1 à 19 ans), adultes (20 à 64), vieillards (65 et plus).
3. LING. Division des unités linguistiques selon leur fonction ou leur sens. Classe grammaticale, lexicale, sémantique; classe de verbes, de substantifs. La classe des mots invariables (DESTUTT DE TRACY, Éléments d'idéologie, Grammaire, 1803, p. 149).
Spéc. Classe de mots. Ensemble de mots ayant des éléments et plus spécialement des suffixes communs appelés indices de classe (d'apr. MAR. Lex. 1933).
SYNT. Classe distributionnelle, nominale; classe de morphèmes, d'équivalence (cf. Ling. 1972).
4. MATH. (alg., géom., trigonométrie). Ensemble de figures ou de fonctions présentant des propriétés communes. La classe des parallélogrammes, des polyèdres, des prismes, des rectangles.
MATH. MOD. [Dans la théorie des ensembles] Collection d'objets dont chacun représente un élément envisagé de manière individuelle. Une classe x est un ensemble s'il existe une classe y dont x est un élément (QUILLET Suppl. 1971).
5. PÉDOL. Classe de sols. Ensemble des sols dans lesquels l'infiltration des eaux de pluie et des substances qu'elle entraîne s'effectue de la même façon (d'apr. PLAIS.-CAILL. 1958).
Spéc., SYLVIC. Classe d'âge. ,,Ensemble des arbres d'un peuplement dont l'âge est à peu près identique`` (Forest. 1946). Classe d'arbres. ,,Ensemble des arbres ayant approximativement les mêmes dimensions`` (Forest. 1946); attesté en outre ds PLAIS.-CAILL. 1958.
C.— Domaine de la vie soc. Ensemble de personnes formant groupe en raison d'une certaine communauté de mœurs ou d'intérêts.
1. Vx. [Dans l'antiq. romaine] Division hiérarchique de la société d'après le critère de la naissance ou de la richesse. La classe des patriciens; la classe des plébéiens :
3. Avant Servius, on ne distinguait à Rome que deux sortes d'hommes, la caste sacerdotale des patriciens avec leurs clients, et la classe plébéienne. On ne connaissait nulle autre distinction que celle que la religion héréditaire avait établie. Servius marqua une division nouvelle, celle qui avait pour principe la richesse. Il partagea les habitants de Rome en deux grandes catégories : dans l'une étaient ceux qui possédaient quelque chose, dans l'autre ceux qui n'avaient rien. La première se divisa elle-même en cinq classes, dans lesquelles les hommes furent répartis suivant le chiffre de leur fortune.
FUSTEL DE COULANGES, La Cité antique, 1864, p. 371.
2. Mod. Classe sociale. Division de la société fondée sur des considérations d'ordre économique ou culturel et tendant à grouper les individus selon leur profession, leur niveau de vie, leurs intérêts communs, leur idéologie. Classe inférieure, moyenne, supérieure; classe bourgeoise, ouvrière; classe riche, pauvre. La société est composée de deux grandes classes : ceux qui ont plus de dîners que d'appétit, et ceux qui ont plus d'appétit que de dîners (CHAMFORT, Maximes et pensées, 1794, p. 38) :
4. Je ne crois pas plus que vous aux distinctions des classes. Les castes sont de l'archéologie. Mais je crois que les pauvres haïssent les riches et que les riches ont peur des pauvres. Cela sera éternellement. Prêcher l'amour aux uns comme aux autres est inutile. Le plus pressé est d'instruire les riches, qui, en somme, sont les plus forts. Éclairez le bourgeois, d'abord, car il ne sait rien, absolument rien. Tout le rêve de la démocratie est d'élever le prolétaire au niveau de bêtise du bourgeois. Le rêve est en partie accompli. Il lit les mêmes journaux et a les mêmes passions.
FLAUBERT, Correspondance, 1871, p. 287.
5. ... depuis un demi-siècle, la bourgeoisie semble bien avoir cessé d'exister comme classe, — pourvu que l'on entende par là le groupe social conscient de ses droits et de ses devoirs, qui a gardé sa tradition propre, ce que les militaires appellent d'un nom magistral : l'esprit de corps.
BERNANOS, La Grande peur des Bien-Pensants, 1931, p. 81.
6. S'il existe une vérité à laquelle j'ai toujours cru, c'est qu'aucune classe n'a le privilège de la vertu, ni d'ailleurs de la pourriture. Au vrai, ceux qui dénoncent avec horreur la pourriture bourgeoise, nous doutons qu'ils puissent croire sincèrement à ce monopole de la classe moyenne. Hélas! les barrières sociales n'ont rien à voir avec la corruption de la nature : c'est dans le mal que le communisme d'abord se manifeste. En dépit des inégalités de caste qui frappent à la surface, une nappe souterraine d'égoïsme et de férocité alimente impartialement toute la race des hommes.
MAURIAC, Journal 1, 1934, p. 46.
7. L'historien et le philosophe cherchent une définition objective de la classe ou de la nation : la nation est-elle fondée sur la langue commune ou sur les conceptions de la vie? La classe est-elle fondée sur le chiffre des revenus ou sur la position dans le circuit de la production? On sait qu'en fait aucun de ces critères ne permet de reconnaître si un individu relève d'une nation ou d'une classe. Dans toutes les révolutions, il y a des privilégiés qui rejoignent la classe révolutionnaire et des opprimés qui se dévouent aux privilégiés. Et chaque nation a ses traîtres.
MERLEAU-PONTY, Phénoménologie de la perception, 1945, p. 417.
[Dans la philos. marxiste] Lutte des classes. Antagonisme des deux classes principales d'une société (bourgeoisie et prolétariat) considéré comme le moteur essentiel de l'évolution sociale :
8. Aux yeux du plus grand nombre, la lutte des classes est « le principe de la tactique socialiste ». Cela veut dire que le parti socialiste fonde ses succès électoraux sur les hostilités d'intérêts qui existent à l'état aigu entre certains groupes et qu'au besoin il se chargerait de les rendre plus aigus; les candidats demanderont à la classe la plus nombreuse et la plus pauvre de se regarder comme formant une corporation et ils s'offriront à devenir les avocats de cette corporation; ...
SOREL, Réflexions sur la violence, 1908, pp. 72-73.
SYNT. Basse(s), haute(s) classe(s); classe aisée, aristocratique, dirigeante, dominante, élevée, indigente, industrielle, laborieuse, montante, opprimée, opulente, possédante, privilégiée, prolétarienne, travailleuse; classes de la nation, du peuple, de la société; conscience, intérêts, préjugés de classe.
Rem. Sur les difficultés de définir le concept de classe (différent selon les pays, les époques, les tendances pol.) v. l'art. de P. SOROKIN, Qu'est-ce qu'une classe soc.? ds Cah. internat. de sociol., 1947, p. 57.
D.— ENSEIGNEMENT
1. Division de l'enseignement selon l'âge, le degré de connaissances des élèves ou les matières enseignées. Les classes enfantines, primaires, secondaires, terminales, supérieures.
a) Ensemble des élèves suivant le même cours. Classe de sixième, de première; classe de mathématiques, de philosophie, de rhétorique :
9. On était divisé en deux sections, la petite classe et la grande classe. Par mon âge, j'appartenais réellement à la petite classe, qui contenait une trentaine de pensionnaires de six à treize ou quatorze ans. Par les lectures qu'on m'avait fait faire et par les idées qu'elles avaient développées en moi, j'appartenais à une troisième classe qu'il aurait peut-être fallu créer pour moi et pour deux ou trois autres : mais je n'avais pas été habituée à travailler avec méthode, je ne savais pas un mot d'anglais.
G. SAND, Histoire de ma vie, t. 3, 1855, p. 78.
10. L'École Alsacienne, excellente dans les basses classes, passait en ce temps pour insuffisante dans les classes supérieures. La rhétorique allait encore, mais pour la philosophie, ma mère se laissa persuader que les cours d'un lycée seraient préférables, et décida que je ferais la mienne à Henri-IV.
GIDE, Si le grain ne meurt, 1924, p. 518.
SYNT. Conseil, délégué, responsable de classe; le premier, le dernier de la classe; redoubler, sauter une classe; tenir la tête de la classe; les basses, les hautes classes d'application, de perfectionnement, de rattrapage, de transition; classes pratiques.
Spéc. Classes de neige. Forme d'enseignement temporaire dispensé dans les stations de sport d'hiver et se composant d'un mi-temps pédagogique et d'un mi-temps sportif (pratique du ski).
Rem. Sur le même modèle fonctionnent les classes de mer, les classes de plein air se déroulant dans des établissements spécialisés.
b) L'enseignement, le cours comprenant une ou plusieurs matières. Les heures de classe; les intervalles de classe. Quatre heures de classe par jour, des salles d'étude, des récréations (M. DE GUÉRIN, Correspondance, 1834, p. 175) :
11. Pendant la classe, c'était autre chose. Trop faible pour avoir de bonnes places, j'étais toujours à côté des plus mauvais sujets; et, comme ils n'écoutaient jamais le professeur, ils me persécutaient pour se désennuyer.
MICHELET, Mémorial, 1820-22, p. 202.
P. métaph. La vie c'est une classe dont l'ennui est le pion (CÉLINE, Voyage au bout de la nuit, 1932, p. 437).
c) Salle de classe et p. ell. la classe. La salle où les cours sont dispensés. Les murs, les bancs de la classe. Les élèves avaient lâché méchamment un hibou dans la classe (CHAMPFLEURY, Les Souffrances du professeur Delteil, 1855, p. 232).
P. ext. (des sens a et b). Classes du conservatoire. Unités de l'enseignement musical réparties par spécialités. Classes de solfège, d'harmonie, de chant, de violon, etc.
2. P. ext.
a) L'école où se tiennent les cours. Aller en classe, sortir de classe. Un prince étudier, aller en classe! Un prince avoir des camarades! (COURIER, Pamphlets pol., Simple Discours à l'occasion d'une souscription pour l'acquisition de Chambord, 1821, p. 77). Les chers petits livres de classe (MICHELET, Journal, 1849, p. 32).
b) Au plur. Ensemble des études. Faire, finir ses classes. Réussir dans ses classes (cf. RENAN, Souvenirs d'enfance et de jeunesse, 1883, p. 153) :
12. Un prédicateur s'efforce de mettre en garde contre le monde les petites jeunes filles qui ont fini, cette année, leurs classes et qui vont commencer leurs existences très-basses de boutiquières ou de bourgeoises sans profession.
BLOY, Journal, 1901, p. 75.
Au fig. Faire ses classes. Acquérir de l'expérience dans une spécialité donnée. M. Taine, un homme ayant fait ses classes et voyagé (P. BOURGET, Essais de psychol. contemp., 1883, p. 180).
Rem. S'emploie aussi dans l'arm. (en parlant d'une jeune recrue). Suivre les cours d'instruction militaire.
3. P. anal. Classe de l'Institut. Chacune des cinq académies qui composent l'Institut de France (cf. académie II A) :
13. J'ai assisté à une séance de l'Académie des Inscriptions, 3e classe, en ma qualité de correspondant qui ne me donne plus de titres d'après les nouveaux règlements. Je suis rentré triste et glacé.
MAINE DE BIRAN, Journal, 1816, p. 235.
E.— ARM., MAR.
1. Vx., MAR. Ensemble des gens de mer soumis à l'inscription maritime. Bureau des classes. Colbert distribua les pilotes et les matelots en trois, quatre ou cinq divisions, qui furent appelées classes, pour servir alternativement dans les armements de mer (LITTRÉ).
Rem. Dans l'arm., l'équivalent de la classe était alors la conscription, appel au service par voie de tirage au sort.
2. Moderne
a) Classe de recrutement. Ensemble des effectifs devant être appelés sous les drapeaux la même année. La classe (de) 1928, 1953; le départ de la classe. Ma parole, ces bougres-là se croient avec des bleus de leur classe! (COURTELINE, Le Train de 8 h 47, 1888, 1re part., V, p. 50) Être de la (même) classe. Appartenir au même contingent, être conscrits. Nous sommes deux anciens, deux de la classe (A. DAUDET, Immortel, 1888, p. 197).
Classe de mobilisation. Ensemble des effectifs réellement appelés, et comprenant un certain nombre d'appelés avant ou après la date de leur recrutement légal :
14. Qu'est-ce que ça peut bien vouloir dire, armer le peuple. Je me demande réellement ce que ça peut bien représenter. Et surtout représenter pour eux. Comme si armer le peuple n'était point précisément constituer des classes d'active, des classes de réserve et de territoriale.
PÉGUY, L'Argent, 1913, p. 1254-
b) Fam. Libération. Fin du service militaire. Synon. arg. quille. La classe! Mot magique! Cautère moral du troupier!(COURTELINE, Le Train de 8 h 47,, 2e part., X, 1888p. 210:
15. ... la guerre est finie. Des paysans qui sont venus. comme tous les jours, travailler aux champs, les re, gardent passer en s'appuyant sur leurs bêches; Lambert s'égaye, il leur crie : « salut, papa! c'est la classe. » Dix voix, cent voix répètent avec une sorte de défi : « c'est la classe, c'est la classe! on rentre chez nous ».
SARTRE, La Mort dans l'âme, 1949, p. 201.
Au fig. C'était enfin la classe, pour pas mal de vertus ou de péchés! (GIRAUDOUX, Bella, 1926, p. 51).
F.— Arg. (p. ext. de E 2 b)
1. C'est classe. C'est terminé. [Juliette trépassa] Roméo (...) biglant qu'tout était classe, [s'empoisonna] (L. STOLLÉ, Douze récits hist. racontés en arg., 1947, p. 1).
2. C'est classe. C'est suffisant. En avoir classe. En avoir assez. Class' qu'il en avait de se trouver là (A. LE BRETON, Du Rififi chez les hommes, 1953, p. 147).
II.— [À l'idée de groupement s'ajoute une idée de valorisation]
A.— 1. Division hiérarchisée de personnes ou de choses que distingue la valeur (grade, solennité, confort etc.). Classes d'enterrement; classe de wagons de chemin de fer. Les messes et féries du Temporal et du Sanctoral, comme les Messes votives, sont réparties uniformément en quatre classes seulement (Foi t. 1 1968).
ADMIN. Division en échelons à l'intérieur d'un grade. Entrer en 1re classe, en classe exceptionnelle. Hors classe. ,,Échelon le plus élevé d'un grade`` (Admin. 1972).
2. Syntagmes usuels. (Être) de première, de grande classe, d'une classe supérieure, exceptionnelle, hors classe.
a) Usuel
[En parlant de pers.] Appartenir à une catégorie d'individus qui excellent dans leur spécialité. Un adversaire de grande classe (AYMÉ, Maison basse, 1934, p. 226). Un savant de première classe (G. DUHAMEL, Chronique des Pasquier, La Nuit de la Saint-Jean, 1935, p. 147).
Rem. Connaît une certaine vitalité dans le vocab. des sp. Un joueur de grande classe.
[En parlant de choses] Objet de première, de seconde classe. Article de bonne qualité, de qualité moyenne. Son chalet (...) fut primé hors classe (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 442).
Rem. Certains dict. mentionnent l'emploi abusif que l'on fait parfois du tour : de (grande, haute) classe, appliqué à des pers. mais surtout à des choses. QUILLET 1965 note ,,Un spectacle de classe (néol. à éviter)``. COLIN 1971 ,,Le tour avoir de la classe (...) ne doit pas s'appliquer à un objet. On évitera donc de dire : un mobilier de classe (d'autant plus que cette tournure est ambiguë)``.
b) Emplois spéc.
ARM. et MAR. Soldat, marin de première, de seconde classe. Soldat, marin appartenant aux échelons les plus bas de la hiérarchie militaire. On en fit un matelot de la dernière classe, le souffre-douleur des équipages (VERNE, Les Enfants du Capitaine Grant, t. 3, 1868, p. 20).
LITURG. CATH.
Vieilli. Degré de pompes extérieures accompagnant à l'église les cérémonies de mariage ou d'enterrement. Enterrement, mariage de première, de seconde, de troisième classe. Il y a des enterrements de première classe comme si on allait au paradis par le chemin de fer (RENARD, Journal, 1903, p. 848).
TRANSP. (et princ. ch. de fer). Degré de confort dans certains moyens de transport (avions, bateaux, chemin de fer) selon les tarifs pratiqués. Wagon, compartiment de première, de seconde classe. Billet de première, de seconde classe; p. ell. une première, une seconde (classe). Tu t'en iras, à dix heures, prendre le train omnibus et les troisièmes classes du chemin de fer du Havre (PONSON DU TERRAIL, Rocambole, t. 3, Le Club des Valets de cœur, 1859, p. 316).
Rem. Actuellement, on ne distingue plus que deux classes dans les ch. de fer (première, deuxième classe), les transp. aériens (première classe, classe touriste ou écon.) et gén. trois classes sur les bateaux (1re classe, classe touriste, classe pont ou classe économique).
B.— Distinction, élégance. Avoir de la classe. Être, avoir un haut degré de perfection, de distinction, d'élégance. Cette femme belle, ardente, et chez qui tout était classe (P. VIALAR, La Chasse aux hommes, Les Faux fuyants, 1953, p. 214) :
16. ... comme elle [Mme Lambert] avait une tête à chapeaux, ils prenaient sur elle un éclat, une classe, une fantaisie irrésistibles...
MORAND, La Clef du souterrain, 1956, p. 60.
Prononc. et Orth. :[]. [] post. long dans l'ensemble des dict. Seul DUB. transcrit [a] ant. PASSY 1914 admet [] ou [a]. L'[] des finales -asse s'explique p. anal. d'apr. -a(s) où la chute de l's avait normalement fermé le timbre de la voyelle précédente (cf. G. STRAKA, Syst. des voyelles du fr. mod., Strasbourg, Inst. de Phonét., 1950, p. 22). Enq. :/klas, (D)/. Attesté ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. A. 1. XIVe s. [date du ms.] hist. romaine « ensemble de citoyens, répartis en catégories selon le cens » (BERCHEURE [Bibl. nat. fr. 20312 ter], f° 21, recto ds LITTRÉ); 2. 1758 « ensemble d'individus rapprochés par la fonction, la condition sociale, etc. » (QUESNAY, Analyse du Tableau économique, éd. E. Daire, Paris, 1846, t. 2, p. 58). B. 1. 1549 « ensemble d'élèves faisant les mêmes études » (EST.); 2. 1611 « enseignement dispensé à un groupe d'élèves » (COTGR.); 1680 « lieu où se donne cet enseignement » (RICH.). C. 1. 1559 « flotte » (POLDO D'ALBENAS, Discours historial de l'antique et illustre cité de Nismes, Lyon, p. 205) — 1636, MONET; 1673 [et non 1637 comme le rapportent les dict. dep. Trév. 1704] « contingent naval; conscription navale » (Édit ds ISAMBERT, Recueil général des anciennes lois fr., t. 19, Paris, 1829, p. 115); 1798 « ensemble de jeunes gens appelés chaque année pour le service militaire » (Moniteur an VI d'apr. Lar. 19e Suppl. 1890); 1877 « contingent libérable » d'apr. ESN.; 1888 classe « libération » (COURTELINE, Le Train de 8 h 47, p. 53); 2. 1833 arg. milit., plur. « exercice » d'apr. ESN.; 1900 faire ses classes (Nouv. Lar. ill.). D. 1. a) 1680 « rang, ordre d'après l'importance ou la valeur » (RICH. : auteurs de premiere classe); 1789 (Le Moniteur, II, 459 : prince de seconde classe); 1789 (ibid., 536 : la mise indiquait une femme d'une classe au-dessus du médiocre); b) 1916 arg. des éleveurs avoir de la classe « avoir de la valeur » ds ESN.; 1937 « avoir de la distinction » (A. O. GRUBB, Auto, p. 26); 2. 1690 « catégorie de personnes ou d'objets ayant des caractères communs » (FUR.); 3. 1694 (TOURNEFORT Bot. t. 1, p. 16 : J'apellerai donc une classe de plantes l'amas de plusieurs genres entre lesquels se doivent necessairement trouver certaines marques communes, qui les distinguent de tous les autres genres). Empr. au lat. class. classis « division du peuple romain », « division, groupe (d'élèves p. ex.) », « contingent militaire », spéc. « flotte ». Fréq. abs. littér. :7 252. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 12 483, b) 8 914; XXe s. : a) 10 312, b) 9 206. Bbg. COBBAN (A.). The Vocabulary of social history. Political science Quaterly. 1956, t. 71, p. 6. — GALL. 1955, passim. — GOTTSCH. Redens. 1930, p. 311. — PAULI 1921, p. 43. — SAIN. Lang. par. 1920, p. 142, 532.

classe [klɑs] n. f.
ÉTYM. V. 1355; du lat. classis « classe de citoyens ».
———
I Dans un groupe social, Ensemble de personnes qui ont en commun une fonction, un genre de vie, une idéologie, etc., et qui sont envisagées comme un sous-ensemble distinct et important de la société. Caste, catégorie, clan, état, gent, groupe, ordre. || Hiérarchie des classes. → Armature, cit. 2.
1 Toute société est composée de groupes de personnes rapprochées par leur fonction sociale et par le genre de vie qu'elles ont adopté; on appelle ces groupes des classes. Ces classes se forment spontanément. La seule question qui se pose est celle de savoir si le droit doit tenir compte de l'existence des classes pour définir la situation juridique de leurs membres.
Olivier-Martin, Précis d'hist. du droit franç. no 127.
1 Hist. Dans l'ancienne Rome, Chacune des catégories, entre lesquelles les citoyens étaient répartis (d'après le montant de leur fortune).
2 Servius Tullius établit le cens ou le dénombrement des citoyens distribués en certaines classes.
Bossuet, Hist., I, 7, in Littré.
3 La cité antique, comme toute société humaine, présentait des rangs, des distinctions, des inégalités. On connaît, à Athènes, la distinction originaire entre les Eupatrides et les Thètes; à Sparte, on trouve la classe des Égaux et celle des Inférieurs; en Eubée, celle des chevaliers et celle du peuple. L'histoire de Rome est pleine de la lutte entre les patriciens et les plébéiens (…)
Fustel de Coulanges, la Cité antique, IV, 1.
4 Au plus bas degré, il y a les humbles, les humiliores, la plèbe des petites gens (…) Au-dessus d'eux, se tiennent les gens comme il faut, les honestiores, les « bourgeois » de ce temps (…) Ceux-ci, d'ailleurs, se subdivisent en plusieurs catégories : la plus infime (…) ne saurait prétendre à servir l'État (…) et, par conséquent, ne mérite pas le beau nom de classe : ordo. La notion d'ordo n'intervient que plus haut encore. D'abord, à la base, avec l'ordre équestre (…) Ensuite, au sommet, avec l'ordre sénatorial (…)
J. Carcopino, la Vie quotidienne à Rome…, I, II, I, 1, p. 72.
Sous l'Ancien Régime, Catégorie sociale déterminée à laquelle on appartenait soit par la naissance, soit par la vocation (clergé). || Les clercs, les nobles, les roturiers et les serfs, classes du moyen âge. || Noblesse, clergé, tiers état, classes de l'Ancien Régime. || Classes privilégiées. Aristocratie.
4.1 (…) tu veux que perpétuellement soumis et dégradés, pendant que cette classe qui nous maîtrise a pour elle toutes les faveurs de la fortune, nous ne nous réservions que la peine, l'abattement et la douleur, que le besoin et que les larmes, que les flétrissures et l'échafaud !
Sade, Justine…, t. I, p. 37.
2 (1788). || Classe ou classe sociale : ensemble des personnes de même condition ou de niveau social analogue, qui ont une certaine conformité d'intérêts, de mœurs.Vx. || Hautes classes. Élite (→ fam. Crème, gratin). || Basses classes. Populace; pègre.Mod. || Classes moyennes. 1. Moyen, cit. 4, 5, 6, 6.1. || Classe dirigeante (→ Pragmatique, cit. 2), gouvernante, dominante. || Classe bourgeoise. Bourgeoisie. || Classe industrielle, agricole… || Classe ouvrière (cit. 15.1).(1791). || La classe laborieuse. Peuple, plèbe, prolétariat.
(Mil. XIXe). Spécialt. Dans les théories socialistes, et notamment, marxistes, L'un des deux groupes, opposés par la détention du capital (pour le groupe dominant) et la production de la plus-value du travail (pour le groupe dominé). || Classe dominante, capitaliste (identifiée ou non à la classe bourgeoise). || Classe exploitée. Prolétariat. || Lutte des classes. Lutte, (cit. 6.1, 8 et supra). || Société sans classes : le communisme, où, après le stade socialiste de la « dictature du prolétariat », l'opposition engendrée par le capitalisme aurait disparu.REM. Les cit. suivantes prennent en général le mot dans un sens plus large que cette acception.
5 On dit souvent qu'il n'y a plus de classes et qu'il faut même éviter de prononcer ce mot. Le mot de classe n'implique pourtant en soi qu'une idée de classification. Nous ne le prenons point ici dans un sens agressif, mais seulement (…) comme exprimant (…) une certaine communauté de conditions sociales et par suite une communauté d'intérêts (…)
Le socialisme d'aujourd'hui ne voit que deux classes en lutte : ceux qui possèdent et ceux qui ne possèdent pas, c'est-à-dire le Capital et le Travail, et, d'après eux, cette lutte séculaire ne tardera pas à se dénouer par la victoire du Travail (…) comme il n'y aura plus de classes, évidemment il n'y aura plus de lutte de classes.
Charles Gide, Cours d'économie politique, II, II, p. 198.
6 (…) il n'est pas du tout certain que la paix sociale soit jamais établie par l'écrasement bourgeois de la classe bourgeoise sous la classe prolétarienne.
Ch. Péguy, Œ. compl., t. XI, p. 53 à 57.
7 Toute division de l'humanité en deux groupes ou, comme on dit encore, en deux « classes » est dangereuse, et en somme artificielle.
A. Maurois, Un art de vivre, III, 3, p. 114.
8 (…) le tragique du conflit des classes lui échappait dans un pays où le plus pauvre est propriétaire, n'aspire qu'à l'être davantage; où le goût commun de la terre, de la chasse, du manger et du boire, crée entre tous, bourgeois et paysans, une fraternité étroite.
F. Mauriac, Thérèse Desqueyroux, VI, p. 106.
9 Ce qu'il veut, c'est ne pas moisir dans la condition de travailleur. Il ne sait pas encore ce que c'est que les classes sociales; mais il a déjà l'idée de changer de classe.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. XXIV, p. 281.
9.1 Pourtant effacez : parti communiste, Front populaire; inscrivez à la place : classe ouvrière, et vous tenez le mot de notre destin. La classe ouvrière divisée, le fascisme gagne.
F. Mauriac, le Nouveau Bloc-notes 1958-1960, p. 58.
9.2 (…) il n'est pas d'erreur plus profonde et plus mortelle pour l'avenir, que de confondre sous la même étiquette de « classes moyennes », des réalités sociales absolument hétérogènes telles que les « classes moyennes traditionnelles » (petits paysans, artisans, et commerçants) en constante régression (…) et les couches en pleine expansion, d'ingénieurs, de cadres, de techniciens de toute nature (…)
Roger Garaudy, Parole d'homme, p. 220.
… de classe. || Intérêts de classe. || Conscience de classe : conscience d'appartenir à une classe et notamment à la classe exploitée (dans l'optique d'une prise de conscience à implications politiques).
9.3 La classe ouvrière ne peut pas ne pas être profondément déçue. La première parmi les couches et classes sociales, elle éprouve cette frustration. Sa « conscience de classe » se rétablit difficilement et cependant ne peut disparaître. Elle devient « malentendu » des classes mais est présente à ce titre, en toute revendication.
Henri Lefebvre, la Vie quotidienne dans le monde moderne, p. 175-176.
———
II
A (Sans idée de hiérarchie).
1 (XVIIe). Ensemble (d'individus ou d'objets qui ont des caractères communs). Catégorie, division, espèce, série, sorte; classification. || Diviser les hommes, les choses en classes nettes, tranchées, définies. || Livre qui s'adresse à toutes les classes de lecteurs. || Ranger qqch. par classes. Classer, étiqueter. || Appartenir à une classe, faire partie de la classe des…Navires de même classe, du même type.Former une classe à part (→ Amitié, cit. 12).
10 (…) il est de la classe de ces avocats dont le proverbe dit qu'ils sont payés pour dire des injures.
La Bruyère, les Caractères, XIV, 49.
10.1 Vous le concevez donc, Thérèse, il n'est aucun pouvoir, de quelque nature que vous puissiez le supposer, qui puisse parvenir à vous arracher de nos mains, et il n'y a ni dans la classe des choses possibles, ni dans celle des miracles, aucune sorte de moyen qui puisse réussir à vous faire conserver plus longtemps cette vertu dont vous êtes si fière (…)
Sade, Justine…, t. I, p. 147.
11 La ressemblance est une qualité bien secondaire (…) ce qui est intéressant, ce n'est pas l'individu, c'est le type, c'est la synthèse de toute une race et de toute une classe.
A. Maurois, les Discours du Dr O'Grady, XVI, p. 173.
Les cinq classes de l'Institut : les cinq académies de l'Institut de France.
2 Spécialt, didact. a Log. Ensemble d'objets de connaissance réunis par la présence de caractères communs et correspondant à un concept ou notion. || Chaque concept de la logique en compréhension correspond à une classe en extension.
b (1733). Sc. Grande division du règne animal ou végétal, immédiatement inférieure à l'embranchement. Classification. || Les poissons, les oiseaux, les mammifères sont des classes de l'embranchement des vertébrés. || La classe des mammifères se subdivise en ordres, groupes, familles. Sous-classe.
c (1903, in Rev. gén. des sc., no 18, p. 859). Math. || Classe d'équivalence : dans un ensemble où l'on a défini une relation d'équivalence R, sous-ensemble qui contient tous les éléments équivalents à un élément x de cet ensemble (classe d'équivalence de x modulo R; Modulo). || L'élément x est le représentant de la classe d'équivalence modulo la relation R. || Classe de congruence : classe d'équivalence dont la relation d'équivalence est une congruence.
d Statist. Groupe d'unités présentant une caractéristique dont la valeur se situe entre certaines limites déterminées. || Classes d'âge : répartition d'une population selon les âges. || Classes creuses : classes nettement moins nombreuses que celles qui les encadrent, du fait d'événements (guerres, etc.) ayant contrarié la natalité.
e Ling. Répartition des unités linguistiques selon leur fonction, leur sens. || Classe grammaticale, lexicale. || Classe d'adjectifs, de substantifs. || Classe fonctionnelle de mots. Catégorie (grammaticale). || Classe ouverte, fermée.
f Autom. Ensemble des voitures comprises entre deux cylindrées.
B (Avec l'idée de hiérarchie).
1 Grade, rang attribué (à certaines personnes ou à certaines choses en fonction de leur importance, de leur valeur, de leur qualité) selon un jugement. || Appartenir à la classe la plus haute. — ☑ Loc. Première, deuxième classe. || Ingénieur de première classe. || Soldat de première classe, de deuxième classe, appartenant aux échelons les plus bas dans la hiérarchie militaire. Ellipt. || Un deuxième classe.Préfecture de première classe.
Hors classe (en général, au-dessus de la première classe). || Professeur hors classe.
Degré de confort dans certains moyens de transport (chemin de fer, avions, bateaux). || Wagon de première, de deuxième classe, ou, ellipt, wagon de première, de seconde. || Voyager en seconde classe.Prendre une seconde classe. — ☑ Loc. Enterrement de première classe. Enterrement.
11.1 Ce steam-boat, d'ailleurs, était fort bien aménagé, et les passagers, suivant leur condition ou leurs ressources, y occupaient trois classes distinctes. Michel Strogoff avait eu soin de retenir deux cabines de première classe, de sorte que sa jeune compagne pouvait se retirer dans la sienne et s'isoler quand bon lui semblait.
J. Verne, Michel Strogoff, p. 94 (1876).
12 Malgré la différence des classes, la vie nous emporte tous ensemble, à grande vitesse, dans un seul train, vers la mort.
Cocteau, le Grand Écart, IX, p. 172.
2 Valeur, qualité (surtout dans : … de classe). || Il est d'une tout autre classe; ils n'ont pas la même classe. Carrure. || Un coquin de première classe, de grande classe.Des produits de première classe, de première qualité, de premier choix; de seconde classe, d'une qualité moyenne.Absolt. || De classe : de grande qualité. || Un immeuble, un appartement de classe. Standing.
Hors classe : au-dessus de ce qui est classé. Exceptionnel. || Immeuble hors classe.Un comédien hors classe.
Sports. Ensemble des qualités personnelles, physiques et morales, d'un sportif. || Acquérir une classe internationale.
3 Absolt. || La classe : la distinction, l'élégance (selon la hiérarchie des jugements de valeur d'une société, d'un groupe). || Il, elle a de la classe, une classe folle. || Ça, c'est le style, la classe !
C Adj. Fam. Chic, distingué. 2. Class. || Un type très classe. || Ça fait classe, cette voiture ! Classieux.
———
III
1 (XVIe). Division des élèves d'un établissement scolaire d'enseignement primaire ou secondaire, selon les degrés d'études. || Classe primaire. || Classes de l'enseignement secondaire. Cycle. || La classe de terminale, de première. || Être en seconde classe, et, ellipt, en seconde. || Grandes classes, ou classes supérieures, par oppos. à petites classes. || Classe de sixième, de cinquième, de quatrième, de troisième. || Classes élémentaires. || Classes nouvelles, où l'enseignement est donné par des méthodes actives. || Maître chargé de telle classe. || Camarade de classe. || Être admis, passer dans la classe supérieure. || Redoubler une classe. || Sauter une classe. || Il tient la tête de la classe. || Il est le premier de sa classe (→ Distribution, cit. 1).Classe préparatoire aux grandes écoles : chacune des deux classes supérieures des lycées, où l'on prépare aux concours d'entrée aux grandes écoles. || Classes préparatoires littéraires (lettres supérieures ou hypokhâgne, première supérieure ou khâgne), classes préparatoires scientifiques (mathématiques supérieures ou hypotaupe, mathématiques spéciales ou taupe). || Élèves des classes préparatoires aux grandes écoles (→ argot scol. Carré, cube, bicarré).
13 Il ouvrait les yeux, il battait des paupières, comme un enfant à qui le maître d'école vient de proposer un problème « de la classe au-dessus ».
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. II, IV, p. 50.
Ensemble des élèves qui suivent le même programme. || Une classe turbulente. || Classe studieuse, forte, où il y a beaucoup de bons élèves. || Donner congé à une classe. || Des classes trop nombreuses.
Loc. Fam. La petite classe, les enfants, les plus jeunes ou ceux qui se comportent comme des enfants. || Du calme, la petite classe !
2 L'enseignement qui est donné en classe; la durée de cet enseignement. Cours, leçon. || Une classe d'histoire, de chant… || Avant, pendant, après la classe. || Troubler la classe. || Suivre la classe. || Faire, finir ses classes, en parlant d'un élève qui fait ses études. || Faire la classe, en parlant d'un maître qui enseigne. || Ce professeur fait bien la classe. || Préparer sa classe. Cours, leçon. || Je n'aime pas qu'on parle pendant la (ma) classe.
14 D'ordinaire, au commencement de la classe, il se faisait un grand tapage qu'on entendait jusque dans la rue : les pupitres ouverts, fermés, les leçons qu'on répétait très haut, tous ensemble, en se bouchant les oreilles pour mieux apprendre, et la grosse règle du maître qui tapait sur les tables.
Alphonse Daudet, Contes du lundi, « La dernière classe ».
15 Les classes venaient de finir; les externes étaient sortis, les autres s'amusaient dans une cour éloignée.
Loti, Matelot, III, p. 10.
16 Mon père (…) dirigeait à la fois le Cours Supérieur, où l'on préparait le brevet d'instituteur, et le Cours Moyen. Ma mère faisait la petite classe.
Alain-Fournier, le Grand Meaulnes, I, p. 1.
REM. Cet exemple peut aussi être compris au sens 1.
Plur. || La rentrée des classes : le commencement de l'année scolaire.
Spécialt. || Classe de neige : enseignement donné l'hiver, dans un lieu où les sports de montagne sont praticables; école où se fait cet enseignement.Classes vertes, classes de mer, à la campagne, à la mer, pour les enfants des villes.Classe de découverte : séjour d'une classe hors de l'école pendant lequel les élèves partagent leur temps entre l'étude et le sport ou l'observation.
3 a Salle de classe. || Une classe de dessin, de musique, spécialement équipée pour cette sorte d'enseignement. || Entrer dans la classe. || Garçon de classe (anciennt).Le mobilier de la classe. || Se faire mettre à la porte de la classe. || La classe d'un instituteur, d'un professeur, sa classe. || La classe d'un élève, sa classe. || Ma classe est plus grande, plus belle que la tienne.
17 (…) M. Hamel immobile dans sa chaire et fixant les objets autour de lui, comme s'il avait voulu emporter dans son regard toute sa petite maison d'école (…) depuis quarante ans, il était là, à la même place, avec sa cour en face de lui et sa classe toute pareille. Seulement les bancs, les pupitres s'étaient polis, frottés par l'usage.
Alphonse Daudet, Contes du lundi, « La dernière classe ».
b La classe : l'école. — ☑ Loc. Aller en classe, être en classe, à l'école, au lycée. || Elle ne va pas encore en classe, on la met à la crèche. || Demain, il y a classe : l'école est ouverte, l'enseignement se donne.
c (Plur.). Ensemble des études. Scolarité. — ☑ Fig. Faire ses classes : acquérir de l'expérience.
17.1 La IVe République doit, pour une large part, la suite ininterrompue de ses désastres et sa ridicule fin, à un personnel politique mal préparé, qui n'avait pas fait ses classes.
F. Mauriac, le Nouveau Bloc-notes 1958-1960, p. 115.
———
IV (Fin XVIIIe).
1 Contingent militaire ou naval des conscrits nés la même année. || La classe de 1980; (cour.) la classe 1980. || Appeler une classe sous les drapeaux (→ Caporal, cit. 2). || Classes de recrutement. || Classe de mobilisation : effectifs réellement appelés. — ☑ Fam. Être bon pour la classe, apte au service militaire.
2 Être de la classe, du contingent qui doit être libéré dans l'année où l'on est.
La libération. || Vive la classe ! Quille.
18 La classe ! mot magique ! cautère moral du troupier.
Courteline, le Train de 8 h. 47, p. 53.
3 Faire ses classes : recevoir l'instruction militaire, en parlant d'une recrue.
DÉR. 2. Class, classer.
COMP. Sous-classe, superclasse.
HOM. 1. Class, 2. class. — Formes du v. classer.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Classe 66 — La 66001 à Fowey (Cornouailles) Id …   Wikipédia en Français

  • Classe Sa'ar 4.5 — Histoire Con …   Wikipédia en Français

  • classe — CLASSE. s. f. L ordre suivant lequel on range diverses personnes, ou l on distribue diverses choses. Sur les côtes de France, on a distribué les matelots en plusieurs classes. Il y a trois classes de Grands d Espagne. Un Grand de la première… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Classe Sa'ar V — Le INS Lahav Histoire …   Wikipédia en Français

  • Classe K — Le HMS Shark, destroyer de la classe K construit en 1912. Noms  …   Wikipédia en Français

  • Classe X — Le X24, l unique exemplaire subsistant de la classe X dans un musée N …   Wikipédia en Français

  • classe — CLASSE. s. f. Rang, ordre auquel on met des personnes de mesme profession, eu esgard au merite & à la capacité. Il est de la premiere, de la seconde classe. ces deux Poëtes, ces Historiens sont de mesme classe. ne mettez pas cet Autheur dans… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Classe 66/0 — Locomotive n° 66108 à Didcot le 23 août 2004. Ces locomotives tractent la majorité des trains de fret d EWS …   Wikipédia en Français

  • Classe Sa'ar IV — Autres noms classe Reshef Histoire Commanditaire …   Wikipédia en Français

  • Classe T 47 — Le Bouvet (D624) refondu Tartar Histoire …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.